logo
Les avis d'un parigot informaticien quinquagénaire

internet : l'ACTA en catimini
21/02/2012

Le libéralisme dans toute sa splendeur. Pendant qu'on discute sur les antennes de la couleur des chiottes à l'occasion des élections présidentielles qui ne changeront rien, même pas à la marge*, voilà que nos démocrates en goguette nous pondent un accord destiné à faire de l'Internet un lieu de la dictature des marchés, où l'on donne plus d'importance au droit d'auteur qu'à la santé, la vie de millions de malades. Cet accord négocié secrètement depuis 5 ans et ratifié (sans référundum, tiens donc ?) par nos édiles vise à prendre des mesures drastiques contre ceux soupçonnés de contre-façon, dans tous les secteurs. Après les lois LOPPSI et HADOPI permettant de condamner de soi-disant fauteurs sans que la Justice n'ait à s'en mêler, voilà qu'on nous en remet une couche, y compris pour les médicaments qui ne seraient pas fabriqués dans les règles qui conviennent aux multinationnales pharmaceutiques qui brassent des milliards.

Déjà, certains signataires sont contraints de revenir sur leur décision. Voir plus en détail ici et aussi là.

* Bon, d'accord, si on en croit les sondages...